Mission accomplie : transfert de bac au triniterres !

Samedi dernier, profitant de l'été indien, quelques habitants composteurs s'étaient donnés rendez-vous au composteur collectif du parc des Trinitaires à Valence pour transférer la matière du bac d'apport, plein, au bac de maturation. Au préalable, le fond de compost mûr, bien sec suite à un été sans beaucoup de pluie, a été vidé. Ce compost est venu enrichir les parcelles du jardin partagé tout près...

 

Plusieurs techniques sont possibles pour le transfert de bac. Cette fois, nous avons opté pour le transfert direct à la fourche d'un bac à l'autre. Précédemment, nous avions vidé le bac d'apport sur une bâche en plusieurs fois, en renversant ensuite la matière dans le bac de maturation. Dans l'absolu, le transfert présente l'avantage de réaliser un bon brassage, de relancer la montée en température, d'homogénéiser en décompactant d'éventuels "paquets", d'ajouter un peu de matière sèche sur les parties trop humides et collantes ou encore d'arroser celles qui manquent d'eau...

Un constat pour cette fois : les vers eisenia n'étaient pas encore entrés en action. Petite déception donc, liée d'après les composteurs utilisateurs à un manque global d'humidité. Autre remarque : nous avons retiré quelques indésirables (couvercle en acier, opercule de yahourt, bouts de plastique), globalement pas d'erreur de tri préoccupant.

Nous sommes donc heureux de vous informer que le bac d'apport est à nouveau vide, à vous de le remplir avec vos biodéchets ! Merci d'écraser les coquilles d'oeufs, de découper les morceaux un peu gros et de ne pas oublier votre épluche-légumes préféré ! Si vous souhaitez être associé-e au prochain transfert/distribution de compost, laissez-nous votre mail.